불문학 : 카뮈와 알제리
분야
어문학 > 불문학
저자
이기언 ( Kie Un Lee )
발행기관
한국불어불문학회
간행물정보
불어불문학연구 2013년, 제95권 267~311페이지(총45페이지)
파일형식
22202423.pdf [무료 PDF 뷰어 다운로드]
  • ※ 본 자료는 참고용 논문으로 수정 및 텍스트 복사가 되지 않습니다.
  • 구매가격
    12,000원
    적립금
    360원 (구매자료 3% 적립)
    이메일 발송  스크랩 하기
    자료 다운로드  네이버 로그인
    영문초록
    Ne en Algerie, Albert Camus aimait tant son pays que durant toute sa vie, il partageait sans reserve tous ses malheurs et tout son drame. Il a mene un combat difficile et acharne, tantot solitaire, tantot solidaire, pour la liberte et la justice des Algeriens. Le jeune journaliste d`Alger-Republicain a milite pour l`emancipation politique et sociale de la population musulmane et l`editorialiste de L`Express a reclame haut et fort la treve civile pour sauver la vie des innocents et pour preserver la paix dans la population civile, tout en condamnant la violence aveugle qui couvrait de haine et de sang son pays natal. La reside sa position ferme, face a la tragedie algerienne, que nous tentons d`eclairer dans cette etude, en analysant ses ecrits consacres aux problemes algeriens, notamment ≪La misere en Kabylie≫ et les editoriaux de L`Express. A propos de la position de Camus pendant la guerre d`Algerie, l`historien Jean-Francois Sirinelli a justement souligne : ≪L`aversion pour le terrorisme et pour la violence a l`egard des civils rendra souvent l`engagement difficile ou reticent en faveur de l`un ou l`autre des deux camps d`un conflit qui ira en se radicalisant.≫ En effet, Camus etait a la fois contre l`independance de l`Agerie et contre la politique coloniale du gouvernement francais, en frayant la troisieme voie qui consistait a la coexistence des deux peuples sous le regime federal helvetique. Cette prise de position lui a coute cher, tres cher, car il a recu des coups durs de la part des deux camps. Il se trouvait ≪dans le “no man`s land” entre deux armees≫, en essuyant ≪les rires et le fracas multiplie des armes≫. Il y a avait un certain malentendu qui persiste aujourd`hui encore et selon lequel il etait aux cotes des colonialistes reclamant l`Algerie francaise. Pour dissiper ce malentendu, il suffira de ≪relire cette Misere en Kabylie qui est, avec Voyage au Congo de Gide, l`un des classiques de la tradition anticolonialiste≫, comme l`a bien remarque Bernard-Henri Levy. Et n`oublions pas qu`il etait ≪le premier journaliste expulse d`Algerie≫ pour avoir denonce la politique coloniale du Gouvernement general de l`Algerie. Neanmoins, on ne peut pas ne pas critiquer la position de Camus, Francais d`Algerie, qui ne pouvait accepter la separation definitive des deux peuples. On peut le comprendre sur le plan personnel, mais justement le probleme d`Algerie n`etait pas un probleme personnel. Et d`ailleurs, pour le peuple algerien, reclamer l`independance de l`Algerie, c`etait de plein droit. Or, Camus a fait un choix contre les Algeriens, en s`opposant a l`aspiration profonde de ceux-ci. On pourrait meme dire que dans une certaine mesure, il a manque a leur justice. C`etait la son erreur de jugement, ou plutot ≪son drame pour lui-meme≫, pour reprendre l`expression de l`ecrivain algerien Anouar Benmalek. ≪Je crois a la justice, mais je defendrai ma mere avant la justice.≫ Cette fameuse petite phrase, souvent deformee ou mal interpretee, que le laureat du prix Nobel avait prononcee dans l`amphitheatre de l`Universite de Stockholm a fait couler beaucoup d`encre dans le milieu intellectuel francais. Ce miserable episode a ete du a l`oubli plus ou moins intentionnel des phrases precedentes : ≪J`ai toujours condamne la terreur. Je dois condamner aussi un terrorisme qui s`exerce aveuglement, dans les rues d`Alger par exemple, et qui un jour peut frapper ma mere ou ma famille.≫ On sait bien que depuis ses Lettres a un ami allemand jusqu`a ≪L`appel a la treve civile en Algerie≫, Camus n`a cesse de condamner le terrorisme qui sacrifie les vies humaines inutilement et d`affirmer que la justice ne s`obtient pas par la violence et que la fin ne justifie pas les moyens. C`etait sa conviction constante et consistante qui n`a jamais varie tout le long de sa carriere intellectuelle. Pendant toute la periode de la guerre d`Algerie, la preoccupation majeure de Camus etait de sauver les vies humaines innocentes, victimes de la violence et du terrorisme aveugles, exerces par l`armee coloniale francaise aussi bien que par les independantistes algeriens. Il etait comme un revolutionnaire humaniste Kaliayev, personnage de sa piece de theatre Les Justes, qui n`a pu jeter une bombe pour ne pas sacrifier les enfants innocents. C`est pourquoi il s`est engage, de toute sa personne, dans un combat solitaire pour obtenir ≪la treve civile≫, et apres l`echec de son appel a la treve, il ne pouvait qu`entrer dans le silence. Dans son article justement intitule ≪Albert Camus ... et l`homme≫, Pierre-Henri Simon disait qu`attache a ≪la defense de l`humain dans l`homme≫, il a su poser ≪les jalons d`un humanisme positif≫. En considerant le penseur Camus comme ≪humaniste≫, Elie Wiesel, prix Nobel de la paix, a dit dans son article ≪L`homme de conscience≫ : ≪N`est-ce pas lui qui nous aide a croire en l`humanite de l`homme en depit de l`abime que souvent il creuse dans le souvenir des etres, car il y a en lui plus a celebrer qu`a denigrer? Sa voix nous manque.≫ Et on se rappellera ici le plus emouvant hommage de Sartre, rendu a son ancien ami, mort a l`accident de voiture : ≪Son humanisme tetu, etroit et pur, austere et sensuel, livrait un combat douteux contre les evenements massifs et difformes de ce temps.≫ Face a la tragedie algerienne, Camus etait avant tout un humaniste ≪tetu, etroit et pur≫.
    사업자등록번호 220-87-87785 대표.신현웅 주소.서울시 서초구 방배로10길 18, 402호 대표전화.070-8809-9397
    개인정보책임자.박정아 통신판매업신고번호 제2017-서울서초-1765호 이메일 help@reportshop.co.kr
    copyright (c) 2009 happynlife. steel All reserved.